STIL - 2017 

Entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, deux peintres viennois, Gustav Klimt et Egon Schiele, témoins du conformisme contrôlant produit par l’industrialisation en Europe, devenaient les marqueurs d’un mouvement artistique en réaction à celle-ci : le Sezessionstil (à Vienne) ou Art Nouveau (en France).

 

Lorsque le second confessait : « j’ai traversé Klimt pour devenir Schiele » Christian Ubl y voit une parfaite métaphore charnelle de l’art de la danse. Ce chorégraphe autrichien vivant en France questionne et figure plus précisément l’âme de son pays natal, via un aller-retour expressionniste et dérangeant entre deux périodes similaires, cycles de frictions et d’oppositions. Pour STIL il s’inspire, précise-t-il, des troubles d’une époque : « l’exotisme, l’érotisme, la sexualité, la banalité et l’excentricité du corps, la présentation de celui-ci comme la censure du corps représenté ». 

http://www.cubehaus.fr

FANNI FUTTERKNECHT « Across the White »  

ACROSS THE WHITE

Une imagination en couleur, forme, mouvement et son

 

Dans Across the White, Fanni Futterknecht s’intéresse à la couleur blanche ; en se référant à la couleur en peinture, mais aussi au sens métaphorique, faisant émerger les références liées au contexte de la white cube. Le blanc symbolise l’espace du vide qui devrait ouvrir l’espace pour l’imaginaire et créer la possibilité pour le non-existant de commencer à exister. Le point de départ de cette confrontation a été un long séjour à Shanghaï en Chine et sa préoccupation des figures dans l’opéra chinois. La performance prolonge le discours entre les codes symboliques et abstraits de la narration, et les traduit dans un unique langage de formes, de couleurs et de son. Le travail investit la relation entre image et narration. Une histoire classique de rébellion, ordre, naïveté et force.

 

Duration Performance : 50 Min.

Langue : Anglais
 (sous titré)

 

Plus d'information: 

http://www.fannifutterknecht.com/projects/acrossthewhite/index.html

http://www.menagerie-de-verre.org/

WIENER TRIO IMMERSIO 

« Élégance discipline et passion de la musique de chambre » : telles sont les qualités qui réunissent les trois jeunes femmes de cet ensemble éblouissant. Un trio audacieux au degré d’immersion dynamique dans le temps et l’espace.

Vira Zhuk - violon

Mariam Vardzelashvili - piano

Anna Maria Niemiec - violoncelle

L’ensemble

Trio Immersio est un jeune ensemble musical énergique et charismatique venant de Vienne. Le trio a été fondé en 2013 par trois étudiantes venant respectivement de Géorgie, de Pologne et d'Ukraine au Conservatoire de Vienne (MUK) : Vira Zhuk, Mariam Vardzelashvili (FEU alumna) and Anna Maria Niemiec (FEU alumna). Chacune des musiciennes apportent les influences musicales de leur pays d’origine à leur musique. Ces influences s'harmonisent avec la tradition viennoise de musique de chambre, qui apporte un aspect multiculturel de l'histoire musicale vibrante de la ville.

Le succès immédiat suite au concours « Fidelio » en 2013 a permis à Trio Immersio de se produire dans des lieux aussi prestigieux que la RadioKulturhaus Wien et à poursuivre leur aventure artistique. Depuis, l'ensemble a travaillé avec des organisateurs de concerts majeurs tels que Jeunesse Austria et Yehudi Menuhin Live Music Now Foundation et a joué dans des lieux extraordinaires tels que le Wiener Konzerthaus, Musikverein Wien, Schönberg Centre, Vivaldi Hall de Vienne, Philharmonie de Kiev, la bibliothèque parlementaire nationale de Géorgie, et Lübeck Rathaus pour n'en nommer que quelques-uns.

« Le Trio Immersio représente une synthèse d’élégance, de discipline et de passion de la musique de chambre, qualités qui réunissent les trois jeunes femmes de cet ensemble exceptionnel. »

Luca Monti (Haydn Chamber Ensemble)


top