Newsletter / Programme papier

Aubervilliers

22.09.18

sam 18:00

Barbara Breitenfellner

La Chambre #18

Barbara Breitenfellner est née en 1969 à Kufstein, Autriche, diplômée du Master of Fine Art de la célèbre Glasgow School of Art (1998) elle vit et travaille à Berlin depuis 2001. Elle vient de passer l’été en résidence à la Cité des Arts de Paris, invitée par le Centre Photographique d’île-de-France, en lien avec une exposition qu’elle y présentera en Mai 2019.

 

Ses collages, sérigraphies et installations se concentrent sur la production d’images et d’atmosphères inspirées de ses notes nocturnes recensant ses rêves. Mais, plutôt que d’utiliser une classique approche psychanalytique de ce matériau, l’artiste s’intéresse à la (re)construction de l’onirique entre figuration et abstraction, réduction formelle et suggestion érotique, critique institutionnelle et ironie conceptuelle.

 

Depuis près de vingt ans Barbara Breitenfellner consigne dans un journal ses rêves en lien avec l’art, textes qu’elle matérialise ensuite dans ses installations. Ces brèves descriptions lui servent à la fois de titre et d’instructions pour la fabrication des œuvres. Elle utilise alors ces protocoles afin de créer des représentations souvent absurdes ou ironiques de la pratique de l’art, des rituels de l’exposition, mais aussi du quotidien de la vie d’artiste.

 

L’exposition personnelle de Barbara Breitenfellner dans La Chambre d’Aubervilliers se fonde sur ce texte :

«  Marcel manque » (+ description du visage du chat). Carte postale Rrose Sélavy scotchée avec du Tesa sur la fenêtre. 1 collage sur mur de couleur (bleu cobalt). + contorsionniste avec masque de grenouille. + début de texte « Films de terroristes ». [«  Nous devons régler cela par contrat », mais je ne suis pas sûre d’avoir les bons câbles pour les films.]

En partant de là elle installe — dans un espace de 1,3 mètres carrés et uniquement durant quelques heures —, une contorsionniste professionnelle, une grande image sur papier-peint, une petite plateforme et des lampes LED afin de donner aux visiteurs la possibilité d’intégrer physiquement l’espace fictif d’un rêve qu’ils n’ont jamais eu.

 

En plus de l’exposition un entretien entre Barbara Breitenfellner et Julie Jones, curatrice associée au Centre Georges Pompidou, sera produit et diffusé sous forme de podcast sur le site : https://soundcloud.com/sleep-disorders-1.

À savoir

Sleep disorders / La Chambre
1, Passage Louis Daquin, Sonnerie 1404, Appt. 404, 4ème étage
93300 Aubervilliers
Métro ligne 7 : Fort d’Aubervilliers

 

 

Infos pratiques

22.09.18

sam 18:00

La Chambre

1 Passage Louis Daquin, Aubervilliers, France

Renseignements : info.sleepdisorders@gmail.com
Site : http://www.sleepdisorders.fr/