Newsletter / Programme papier

Lyon

mercredi 14.09.22 > samedi 31.12.22

« MANIFESTO OF FRAGILITY » Markus Schinwald, Philipp Timischl & Philipp Fleischmann

16e Biennale d’art contemporain de Lyon

Imaginée par les commissaires Sam Bardaouil et Till Fellrath comme un “manifeste de la fragilité”, la 16e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon affirme la fragilité comme intrinsèquement liée à une forme de résistance, initiée dans le passé, en prise avec le présent et capable d’affronter l’avenir.

 

La 16e Biennale de Lyon se positionne résolument dans une perspective transhistorique avec des prêts exceptionnels en provenance du Metropolitan Museum of Art de NewYork, du Louvre Abu Dhabi, des musées de la Staatliche Kunstsammlungen Dresden, mais aussi de nombreuses institutions culturelles lyonnaises majeures, telles que le Musée des Beaux-Arts de Lyon, Lugdunum – Musée et théâtres romains, le Musée des Tissus, le Musée des Confluences ou encore les Musées Gadagne.

 

Persuadée que le dialogue est primordial pour construire un avenir plus équitable et durable, la Biennale s’inscrit dans le temps avec une série d’événements qui auront lieu avant, pendant et après la manifestation à Lyon, grâce à des collaborations engagées avec des institutions du monde entier.

À savoir

Markus Schinwald
Né en 1973 à Salzbourg, Autriche. Vit entre Vienne, Autriche, et New York, États-Unis. Dans la pratique artistique de Markus Schinwald, une confluence de contextes historiques et d’impulsions architecturales réactives nourrit un univers expansif de formats d’exposition. Bien que la diversité de ses références visuelles soit riche, la problématique du corps est un thème récurrent de ses scénographies. Dans ses installations et ses films, les interprètes se déplacent et se contractent comme propulsé∙e∙s par des engrenages ou des fils, tandis que d’inquiétantes marionnettes, des automates, des sculptures anthropomorphes et des éléments de mobilier évoquant des parties du corps empêchent de déterminer clairement ce qui bouge de son propre chef. Schinwald joue avec ces ambiguïtés pour réfléchir à la façon dont l’artiste et le public travaillent de différentes manières pour animer les oeuvres d’art, leur donnant une dimension subjective en lisant des émotions dans leurs expressions, en interprétant leurs mouvements et en apportant leurs perspectives individuelles à leur signification. (L’artiste a représenté l’Autriche lors de la 54e Biennale d’art contemporain de Venise en 2011).

Philipp Timischl
Né en 1989 à Graz, Autriche. Vit à Paris, France. Philipp Timischl est un artiste multimédia dont les sculptures et les installations associent des éléments de la culture pop, du kitsch, de la performance sur le genre et des médias numériques pour explorer les collisions entre la culture de l’image et l’identité. Ses installations combinent des toiles peintes ou imprimées avec des moniteurs de télévision, qui réutilisent des images fixes et des scènes de la téléréalité pour créer des images hybrides. Dans ses oeuvres vidéo et ses textes, Timischl réutilise des conversations et des documents de sa vie privée, bien qu’il soit souvent difficile de distinguer ce qui est mis en scène de ce qui est authentique. Avec une sensibilité queer qui bouleverse les systèmes de valeurs traditionnels, Timischl montre comment la consommation de médias influence nos dialogues intérieurs, nos perceptions de la réalité et nos relations avec le monde extérieur.

Philipp Fleischmann
Né en 1985 à Hollabrunn, Autriche. Vit à Vienne, Autriche. Les films de Philipp Fleischmann naissent d’un engagement technique avec les éléments les plus fondamentaux de la fabrication filmique : la lumière, l’exposition et les bandes de film celluloïd. Plutôt que de construire une narration par la projection consécutive d’images fixes contenues dans des cadres, ses films les abolissent complètement. Ses caméras analogiques adaptées au lieu et les temps d’exposition des films correspondent aux dimensions de l’architecture où elles sont installées et où les images sont captées. Les histoires qu’elles racontent interrogent les rôles originels des institutions et des espaces d’exposition historiques mettant en exergue les relations, le contexte et les discours qui naissent.

Partenaires

La Biennale de Lyon


Info pratique

mercredi 14.09.22 > samedi 31.12.22

La Biennale de Lyon

65 Rue Challemel-Lacour, 69007 Lyon, France

TBC
Web