Newsletter / Programme papier

01.04.21 > 30.04.21

Marina Sula

Artiste du mois

Marina Sula, née en 1991 à Lezhe en Albanie, vit et travaille à Vienne. Son travail s’étend de la photographie à la sculpture et à l’installation en s’intéressant à la constitution de l’individu et de la société par rapport aux logiques des institutions et à la conception de l’art.
Son travail se penche souvent sur l’impact des phénomènes visuels et perceptifs par la psychologie, à l’influence sur le caractère et réfléchit aux standardisations sociales et artistiques, à la production et à la consommation.

The fantom moves (2020) est une photo que l’artiste a prise avec son iPhone alors qu’elle rentrait de New York à Vienne l’année dernière. Dans la scène présentée, la morosité de l’avion reflète des indices de vie humaine sur les écrans. L’individualité semble cependant spectrale, anonyme, et quelque peu mécanisée elle-même. L’ouvrage aborde ainsi les défauts des idées d’expression individuelle et de liberté dans le style de vie globale du néolibéralisme qui semble ici affligeant.
La ceinture de sécurité qui sert habituellement à protéger les appareils et les objets est enveloppée avec un mouchoir en satin et installée sur la boîte en acrylique de la photographie. Conjointement l’ouvrage met au premier plan des questions des valeurs, de l’insécurité et la sécurité qui sont suggérées comme étant des aspects les plus intimes de la personnalité.

Infos pratiques

01.04.21 > 30.04.21

Site : https://www.instagram.com/m...