Newsletter / Programme papier

Paris

vendredi 18.11.22 > samedi 14.01.23

Karo Kuchar & Barbara Moura à Septieme Gallery


Feminisms est une exposition collective qui présente les travaux de Karo Kuchar et Barbara Moura. Le travail de peinture figuratif de Barbara Moura se confronte au travail plus conceptuel de Karo Kuchar, croisant deux regards féminins sur la place des femmes dans la société. Que ce soit à travers des vagues ou des mouvements, le féminisme est pluriel. Il est intersexionnellement saupoudré dans la vie des
femmes comme partie intégrante du dispositif global de l’existence, qu’il soit en combat, en dormance ou en développement chez chacune d’entre elles. A chaque actionnement de son état, il développe une forme unique, intrinsèquement liée aux conditions d’existence et de pensée de chaque femme. Il est le marqueur des singularités de pensée des femmes et accompagne les générations avec une force mémorielle. Dans la création contemporaine, le féminisme obtient sa pluralité dans chacune des productions de femme. Chaque vision du monde, chaque adresse, chaque subversion contient en lui-même un nouveau féminisme. C’est à partir de deux qu’éclôt la pluralité. L’exposition Feminisms en ouvre la porte à travers un regard sur le travail associé de Barbara Moura et Karo Kuchar.

À savoir

KARO KUCHAR est née en 1986 à Vienne d’immigrants polonais et tchèques. Elle est diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne en 2021 dans le département de l’espace pictural élargi (classe de Daniel Richter), ainsi que de l’Université de Vienne en 2013. Récemment, elle a participé à une exposition collective à la Taxispalais Kunsthalle Tirol, et à l’exposition d’ouverture de la résidence Art Explora x Hangar Y. Karo Kuchar vit et travaille entre Paris et Vienne.

L’approche artistique de Karo Kuchar est basée sur l’idée d’une symbiose entre le corps et l’espace, et se concentre sur les différents concepts de la peau en tant qu’enveloppe ou de l’enveloppe en tant que seconde peau, ainsi que sur le corps en tant que structure architecturale. Ses recherches tournent autour des mondes utopiques des corps, des espaces et de la matérialité tout en comprenant un examen critique de l’histoire, de la société, des aspects juridiques de l’art et du marché économique, ainsi que du féminisme. Depuis quelques années, Karo écorche de l’intérieur de vieux bâtiments vides ou des chantiers de
construction. Le “processus d’écorchage” est exécuté de manière tantôt abstraite, tantôt figurative. Il s’agit d’une procédure très sensible au cours de laquelle elle découvre les surfaces des vieux murs couche par couche. Tout ce qui s’est accumulé au fil du temps est transféré sur des tissus délicats à l’aide d’un liant : couches de peinture, de mastic, de saleté ou de chutes de papier peint. C’est l’histoire de ces murs qui détermine les structures sur les tissus. La coïncidence et la nature des espaces jouent un rôle majeur.

Info pratique

vendredi 18.11.22 > samedi 14.01.23

SEPTIEME Gallery, Rue de l'Université, Paris, Frankreich